mercredi 20 juin 2018

Le Petit Train avance et accélère en vue de sa reprise à l’été 2020

Ce mardi 19 juin, était présentée à La Mure la Société du Train de La Mure (STLM) en présence de ses dirigeants venus signer l’avenant de transfert de la Délégation de Service Public. Cet évènement a été l’occasion de faire le point sur l’avancement du projet, les travaux ayant débuté et s’accélérant désormais. Cap vers la reprise du petit train à l’été 2020 !
Une équipe de professionnels engagés pour faire renaitre le petit train
Aujourd’hui à La Mure étaient présents tous les acteurs qui ont oeuvré pour la relance du petit train dans le but de réaffirmer leur soutien au projet et constater son bon avancement.
Le Président du Département, Jean-Pierre Barbier, était accompagné des deux conseillers du canton, Frédérique Puissat et Fabien Mulyk, de la vice-présidente en charge du tourisme, Chantal Carlioz, ainsi que des élus locaux, Eric Bonnier et Nadine Bari, du Préfet de l’Isère, Lionel Beffre, et des représentants de la Région, Yannick Neuder et Marie-Claire Terrier, pour présenter officiellement l’équipe de la STLM. Se sont déplacés leur Président, Gérard Mayer, et Fabien Dreveton, directeur du projet, rodés sur ce type de réalisation.
Cette réunion des porteurs du projet a permis également de transférer formellement la délégation de service public (DSP) à la nouvelle société dédiée au projet du Train de La Mure (STLM).
Une équipe projets est d’ores et déjà installée localement en Matheysine et sera amenée à grandir dans les mois à venir.
« La présentation de la société et la réunion de tous les acteurs aujourd’hui est un signe : le petit train avance bien ! Dans 2 ans maintenant, vous pourrez de nouveau embarquer dans les wagons. Nous avons tous hâte de ce grand moment pour la Matheysine, le Trièves et l’Isère en général », appuie le Président du Département, Jean-Pierre Barbier.
Les premiers travaux sont bien amorcés
Depuis l’annonce de reprise de l’activité en juin 2017, la Société du Train de La Mure a réalisé une première année faite d’études et de procédures administratives en passe d’être franchies. Les premiers travaux ont commencé ce printemps, avec le nettoyage des voies, des travaux sur les ouvrages d’art et le matériel roulant avec la rénovation des voitures passagers. Plusieurs entreprises locales contribuent à ces premiers travaux.
Les grands travaux battront leur plein dans une année 2019 qui comprendra notamment la reconstruction de la gare de La Mure et le chantier du restaurant, sans oublier la remise en état de l’intégralité de la ligne.  Le début de l’année 2020 sera une phase de finalisation et de rodage pour une mise en service au début de l’été 2020.
« Conformément au planning des travaux, les premiers chantiers ont bien démarré. Tout avance comme nous le souhaitons » explique Gérard Mayer, président de la STLM.

vendredi 15 juin 2018

Pacte financier : les Départements de Rhône-Alpes demandent à l’Etat de revoir sa copie

Mercredi 13 juin, les Départements de Rhône Alpes* étaient réunis à Lyon pour étudier les propositions de pacte financier imposé par l’Etat aux collectivités territoriales au titre de la loi de programmation budgétaire 2018/2022. La date butoir de signature est en effet fixée au 30 juin 2018.
Ce pacte a pour objectif de plafonner la hausse des dépenses de fonctionnement des plus grandes collectivités à 1,2% en moyenne par an à travers un contrat signé avec l’Etat.
Les Départements n’ont pas attendu le pacte pour agir en responsabilité. Ils travaillent déjà depuis de nombreuses années à maitriser et réduire leurs dépenses dans un contexte financier difficile marqué par de très fortes baisses des dotations de l’Etat depuis 2013. En bons gestionnaires, ils s’attachent à optimiser leur fonctionnement pour la conduite de leurs politiques.
C’est pourquoi, les Présidents ont rappelé qu’ils défendent les solidarités humaines et territoriales, à commencer par les personnes les plus fragilisées que nous accompagnons au quotidien (enfance en danger, personnes handicapées, personnes âgées, insertion, etc.). Ils tiennent à souligner que l’enjeu est de permettre aux Départements de continuer à assumer leurs missions de proximité au service des habitants et des territoires les plus fragiles.
A ce stade, les Présidents considèrent que les conditions actuelles ne sont pas réunies pour signer le pacte financier imposé par l’Etat.
Ces Départements attendent une écoute attentive et des propositions constructives de la part du Gouvernement. Les élus ont décidé de saisir le Président de la République et le Premier Ministre sur ce dossier.
*Ain, Drôme, Isère, Loire, Rhône, Savoie, Haute-Savoie

mercredi 13 juin 2018

80km/h : Le Dauphiné Libéré se met aussi aux fake news

Contrairement au contenu de l’article du mardi 12 juin 2018 du Dauphiné Libéré intitulé « La fake news danoise », le Département tient à réaffirmer qu’il n’a jamais propagé des propos mensongers en utilisant l’exemple danois en matière de sécurité routière.
A aucun moment le Département ou son vice-président en charge de la voirie, Bernard Perazio, n’a évoqué une généralisation de la vitesse de circulation à 90km/h au Danemark.
Suite à la décision unilatérale prise par le Gouvernement d’abaisser la vitesse de circulation à 80km/h sur le réseau secondaire, le Département a souhaité exprimer sa position à travers un vœu soutenu en séance publique le 30 mars dernier.
Dans celui-ci, le Département et son vice-président en charge de la voirie, Bernard Perazio, ont notamment pointé l’absence d’étude et de débat sur la mesure gouvernementale en France prévue pour le 1er juillet 2018.
Les élus de la majorité départementale ont également souhaité s’appuyer sur des expériences internationales (avec des études et expérimentations menées dans d’autres pays, comme celle réalisée au Danemark sur une partie de son réseau) afin d’enrichir la réflexion et de prendre du recul sur cette mesure prise sans concertation ni connaissance du terrain.
Sur ce sujet comme tant d’autres, le débat d’idées doit continuer à vivre sans risquer de censure médiatique.

Extrait de la séance publique : présentation du vœu par le vice-président Bernard Perazio :

mardi 12 juin 2018

« Culture près de chez vous » bientôt des chefs d’œuvre nationaux au Musée départemental de St Antoine l’Abbaye

Le musée de Saint-Antoine-l’Abbaye vient d’être sélectionné pour participer au plan itinérance « Culture près de chez vous » piloté par le ministère de la Culture. Au lendemain des premières Rencontres de la culture en Isère souhaitées par le Président Jean-Pierre Barbier l’annonce du ministère de la Culture conforte la détermination du Département à engager durablement des actions concrètes en faveur d’une culture partagée sur l’ensemble des 13 territoires isérois.
Alors que se prépare la prochaine exposition Vous avez dit mandragore ? Accueillir et soigner en Occident, laquelle conviera 92 oeuvres issues de 20 institutions nationales, l’annonce officielle formulée ce lundi 11 juin par Françoise Nyssen, ministre de la Culture, permet à notre musée départemental de réaffirmer son engagement partenarial avec les musées nationaux et de mettre à la portée de tous les publics des oeuvres emblématiques loin des grands centres culturels.
Le Catalogue des désirs, voulu en mars 2018 par la ministre et établi par les commissaires Sylvain Amic et Olivia Voisin révèlent 450 œuvres iconiques des collections nationales appelées à une itinérance d’un musée à l’autre, au plus près des publics souvent éloignés de l’offre culturelle. En fonction de leurs désirs, des thématiques développées, des territoires concernés, les musées sélectionnés devront émettre des voeux auprès des musées nationaux pour que les chefs-d’œuvre de l’aube de l’humanité à nos jours trouvent, le temps d’une présentation de plusieurs mois, un nouvel écrin à la mesure de ces trésors nationaux.
Ainsi ce plan itinérance « Culture près de chez vous » est une occasion unique de renforcer l’offre artistique et culturelle dans des territoires isolés et de conforter la volonté du Département d’une culture pour tous et partout en Isère.
« Je me réjouis de la sélection du musée départemental de Saint-Antoine-l’Abbaye dans ce programme ministériel. C’est la possibilité d’accueillir de très grandes œuvres en plus de la qualité des expositions permanentes et temporaires déjà existantes. Maintenant l’heure est aux vœux ! » s’exclame Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère.

vendredi 8 juin 2018

Inondations dans le Nord-Isère : le Département vient en aide aux communes impactées

A la suite des intempéries survenues ces derniers jours, plusieurs communes du Nord-Isère ont été impactées par de violentes pluies entrainant montées des cours d’eau, coulées de boue et inondations. Le Département, garant des solidarités territoriales, a décidé de réagir vite et de leur porter assistance.
Un soutien financier aux communes impactées
Un certain nombre de communes ont été touchées de manière très importante par les intempéries des nuits du 6 et 7 juin causant de gros dégâts matériels.
Le recensement des communes impactées est actuellement en cours et permettra d’estimer les besoins. D’ores et déjà le Département est prêt à mobiliser ses dispositifs d’aide comme il l’a fait à l’occasion de la tempête Eleanor.
Aujourd’hui, le Président du Département, accompagné du conseiller du canton André Gillet, s’est déplacé sur la commune de Romagnieu pour faire le point avec les élus locaux.
L’intervention des agents du Département pour rétablir la circulation
Hier et encore aujourd’hui les agents du Département sont sur le pont pour nettoyer les routes et rétablir pleinement la circulation.
En particulier, à Passin, des coulées de boue ont fait disparaitre route et trottoir nécessitant la mobilisation de 5 agents et 2 camions d’intervention.
Aujourd’hui, les équipes départementales s’affairent notamment à rouvrir la route des Abrets. Ce sera effectif dès cet après-midi sous alternat.
« Comme dans toutes les situations de crise, le Département est là. Nous avons cette capacité de réaction et d’aide aux communes. En cette période difficile sur le terrain, je veux aussi remercier les agents des différentes collectivités qui ont œuvré pour un retour à la normale » Insiste Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère.

vendredi 25 mai 2018

Remise des prix du concours général agricole au Département : une pluie de récompenses en Isère !

Ce vendredi 25 mai le Département de l’Isère recevait les participants isérois au concours général agricole de Paris 2018, lors du salon de l’agriculture. A cette occasion étaient récompensés les lauréats dans leurs domaines respectifs. Le reflet d’une agriculture de proximité et de qualité qu’il est crucial de promouvoir dans le département et bien au-delà.
Cette année, ils étaient 31 agriculteurs isérois à participer au concours et cette édition s’est soldée par une véritable pluie de récompenses :
. 5 médailles d’or dans les spiritueux, les vins et les bières
. 7 médailles d’argent dans les spiritueux, les bières, les fromages et produits laitiers
. 2 médailles de bronze dans les fromages et produits laitiers
. 4 Premiers prix dans le concours bovins et équins
. 2 Prix d’Excellence pour les pratiques agro-écologiques
Pour remettre les prix aux lauréats, le Président du Département de l’Isère, Jean-Pierre Barbier, le Président de la Chambre d’agriculture, Jean-Claude Darlet, et le vice-président du Département chargé de l’agriculture, Robert Duranton, étaient présents.
Les récompenses ont été remises autour d’un buffet qui faisait la part belle aux produits isérois avec en priorité, les productions des agriculteurs de ce concours 2018.
« Je félicite tous les participants au concours général agricole 2018. Ils font rayonner l’Isère. Derrière ces produits, je mesure le travail, l’engagement et la passion qui animent les femmes et les hommes dans nos campagnes. Ces agriculteurs valorisent des produits de qualité faits localement et c’est ce que veulent les consommateurs aujourd’hui. Au Département, nous structurons la filière départementale pour permettre la pleine valorisation de cette agriculture en laquelle je crois » explique Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère.

jeudi 17 mai 2018

Le retour du Pack’Rentrée pour alléger le coût de la scolarité des élèves

Afin d’être prêt pour la rentrée, le Département met en place son Pack’Rentrée 2018 avant les grandes vacances d’été ! Ce dispositif permet aux parents d’alléger le coût de la scolarité de leurs enfants et de redonner du pouvoir d’achat aux familles. Il est ouvert à tous dès aujourd’hui.
Un dispositif d’aide pour toutes les familles iséroises
Comme chaque année, le Pack’Rentrée permet aux collégiens d’accéder à des services de loisirs, de restauration et de transports. Ce dispositif facilement accessible en ligne est un des piliers de la politique jeunesse du Département, il permet aux familles iséroises d’alléger le coût de la scolarité de leurs enfants.
Les parents dépensent environ 340€ pour un collégien, notamment en fournitures scolaires hors frais de transport, de demi-pension et de loisirs. L’école, bien que gratuite représente un coût non négligeable pour les familles.
Disponible dans tous les établissements, la brochure du Pack’Rentrée propose 3 services :
- Le Pack’loisir – Pour seulement 8 €, il contient 56 € de réductions pour découvrir et pratiquer une activité sportive ou culturelle auprès de 2 800 partenaires isérois.
Il s’adresse à tous les collégiens.
- Le Pack’restau – Le Pack’restau permet de bénéficier de 49 à 65% de réductions supplémentaires sur l’addition, en plus du financement déjà existant du Département (Sur les 7.10€ du prix de revient d’un repas, 3.85€ sont pris en charge par les parents).
Il s’adresse à tous les collégiens scolarisés dans un établissement public isérois.
- Le Pack’transport – Pour la 4ème année consécutive, les élèves bénéficieront de la gratuité des transports mis en place par le Département de l’Isère et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
Il s’adresse aux élèves de primaires, collèges, MFR et lycées.
Comment en bénéficier ?
Pour bénéficier de ces services dès la prochaine rentrée scolaire, les parents doivent renvoyer le formulaire de demande disponible dans les brochures avant le 5 juillet par courrier, ou effectuer leur démarche par Internet sur www.isere.fr avant le 15 juillet > Rubrique Pack’Rentrée
« Fidèles à nos engagements, nous proposons cette année encore l’aide du Pack’Rentrée, qui permet à tous d’avoir un égal accès à l’éducation et aux loisirs. » explique Jean-Pierre Barbier, Président du Département.