mercredi 24 février 2016

Isère Mag : un nouveau magazine pour un département moderne



A partir de cette semaine les habitants du département peuvent découvrir le nouveau journal du Conseil départemental, Isère Mag. Il remplace l’ancienne parution, Isère magazine.
Nous avons voulu réinventer ce journal, qui était trop centré sur sa version papier, et en faire un véritable exemple de multi-médias. Le nouveau magazine est ainsi plus petit et plus aéré et sa parution devient bimestrielle. Le changement de format et de papier permet d’économiser 25 000 € par numéro. Parallèlement sa version numérique, disponible sur http://iseremag.fr/ , est enrichie et améliorée. Ce nouveau web-magazine, complémentaire de la version papier, permet d’accéder à des documents audio et vidéo ainsi qu’à des articles exclusifs entre deux parutions. Disponible sur mobile et tablette, son élaboration avec un logiciel open source permet en outre de limiter son coût.
Sur le fond, nous avons souhaité qu’Isère Mag parle en priorité de la vie de notre département et de ses habitants et moins de politique. Bien sûr nous continuerons à y défendre les grands axes de notre programme et l’espace réservé aux tribunes des groupes politiques est maintenu. Mais le quotidien des isérois ne se résume pas à la politique.
Notre seul regret est l’impossibilité de faire imprimer ce nouveau magazine dans notre département. Il n’existe malheureusement pas en Isère (ni même dans toute l’ex région Rhône-Alpes !) d’imprimeur capable de répondre à l’appel d’offre du Conseil départemental pour fabriquer Isère Mag. C’était déjà le cas avec le précédent journal. Mais l’industrie papetière de l’Isère n’est malgré tout pas près de disparaitre, ainsi que vous pourrez le découvrir en pages 12 et 13. 
Bonne lecture !

1 commentaire:

  1. Plus moderne, plus lisible qu'Isère Magazine dans lequel trop d'informations tuaient l'information. Bravo pour le changement de format et de qualité de papier. Un support se doit d'être adapté à sa durée de vie. Bravo pour les économies et Merci de montrer que cela est possible.

    RépondreSupprimer