jeudi 8 septembre 2016

Poursuivre le travail engagé


En cette rentrée nous sommes déterminés à poursuivre la mise en œuvre de notre projet pour l’Isère. L’action du Département ne s’est d’ailleurs pas interrompue pendant la période estivale. Les travaux dans les tunnels de St Pancrasse et du Chambon se sont poursuivis. Concernant ce dernier chantier, l’action de Jean-Pierre Barbier et de Bernard Perazio auprès des régions Auvergne – Rhône – Alpes et PACA a permis d’obtenir l’engagement ferme d’un financement total de 10 millions d’euros de la part de ces deux collectivités et, par conséquent, une économie d’autant pour les finances du Département.

Vous avez été nombreux à apprécier le numéro spécial d’Isère Mag qui vous invitait à découvrir les évènements de l’été dans notre département ainsi que ses magnifiques paysages et ses richesses culturelles. Alors même que l’activité touristique a fortement diminué dans notre pays, maintenir l’attractivité de l’Isère est une de nos priorités. Cela passe en particulier par la mise en valeur de la diversité de la faune et de la flore grâce au réseau des Espaces Naturels Sensibles géré par le Département.  

Mais le mois de juillet a malheureusement été de nouveau marqué par des attaques menées contre notre pays, à Nice lors de la fête nationale, et à Saint-Etienne-du-Rouvray, quelques jours plus tard, avec l’assassinat d’un prêtre en pleine messe. Au niveau national la réponse à ceux qui ont déclaré contre la France une véritable guerre doit être sans équivoque. La lutte contre les terroristes et contre tous ceux qui prônent la haine des valeurs de la République doit être conduite sans concession.

Au niveau local des actions peuvent également être mises en œuvre. Pas sur le plan social, car le terrorisme, contrairement à ce que certains affirment, n’est pas une réaction à l’exclusion sociale ou aux discriminations. Il s’agit d’un combat idéologique et c’est donc une réponse culturelle qu’il convient de promouvoir. En faisant le choix d’augmenter de 12% le budget « culture » du Département notre majorité permet de faire découvrir, en particulier aux jeunes, notre Histoire et nos valeurs. Ouvrir l’esprit de la jeunesse sur le monde qui l’entoure c’est lutter contre l’enfermement culturel et contre l’intolérance.

Enfin, la situation économique de notre pays reste difficile, comme le montre l’absence de croissance au deuxième trimestre et la poursuite de l’augmentation du nombre de chômeurs et de travailleurs précaires. A une vraie politique en faveur de l’emploi le gouvernement préfère la manipulation des statistiques du chômage en poussant des milliers d’inscrits à Pôle Emploi à suivre des formations qui ne leur permettront pas de trouver du travail.  Dans ce contexte le Département continuera à faire de son mieux, dans la limite de ses compétences et malgré la poursuite de la baisse des dotations de l’Etat, pour favoriser l’activité économique et l’emploi en Isère.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire