vendredi 20 janvier 2017

Le Département lance sa marque



Le Département de l’Isère vient de créer et lancer la marque Alpes is(h)ere. Cette initiative s’insère une stratégie de marketing territorial pour valoriser l’Isère, ses particularités et ses atouts. La marque a vocation à réunir l’ensemble des richesses du département et sera déclinée dans plusieurs domaines que sont l’agriculture, l’économie, la culture et le tourisme.
Une marque territoriale pour faire de l’Isère une machine à gagner
L’Isère a décidé de créer une marque territoriale qui synthétise toutes ses valeurs et ses atouts.
Pour construire cette identité, le Département a joué sur le nom du territoire avec une écriture anglaise. Il s’est aussi appuyé sur le terme des Alpes qui bénéficient d’une très bonne réputation, notamment à l’international. La nouvelle marque capitalise sur toutes les forces et richesses du département.
A travers cette démarche, le Département de l’Isère veut renforcer le sentiment de fierté d’être isérois et développer son attractivité.
« L’Isère est un territoire qui combine montagnes, plaines, vallées, rivières, lacs à un environnement économique, culturel et gastronomique d’exception. C’est à la fois une nature exceptionnelle et l’esprit pionnier de la modernité. Ici, tout pousse à l’innovation et au dépassement de soi », résume Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère.
Se démarquer pour faire face à un contexte concurrentiel
Une marque territoriale est un label qui permet de se distinguer des autres territoires, en soulignant ses différences et son potentiel. Après Only Lyon, Savoie Mont-Blanc et Auvergne nouveau monde, Alpes is(h)ere est la nouvelle marque territoriale dans la région, créée spécifiquement pour l’échelle du département de l’Isère.
« L’objectif de cette marque est de fédérer tous les acteurs qui font vivre les différents territoires autour d’un même symbole qui défende les couleurs de l’Isère. Cette marque va renforcer le sentiment d’appartenance à l’Isère. C’est une arme de séduction massive qui nous permettra d’attirer de nouveaux talents, de nouveaux touristes et de nouveaux habitants », explique Jean-Pierre Barbier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire