mercredi 15 mars 2017

Stop au dénigrement de l’Isère !


Après un début de saison difficile marqué par le faible enneigement, les stations ont retrouvé le sourire avec les chutes de neige de janvier et février et le beau temps qui a suivi. Grace à la neige de culture, plusieurs stations ont toutefois permis aux amoureux des sports d’hiver des conditions de glisse satisfaisantes dès le mois de décembre. Cela prouve donc bien qu’il est nécessaire de soutenir l’industrie de l’ « or blanc », composante essentielle du tourisme isérois. Bien sûr, la pratique de la montagne ne se résume pas au ski et il est nécessaire de développer les autres atouts de nos massifs, mais vouloir remettre en cause, par dogmatisme, une part fondamentale de l’identité de notre territoire n’est pas responsable.
Nous avons par exemple la chance de disposer d’un aéroport. Outre l’impact positif évident pour le tourisme, un tel équipement est important sur le plan économique. De manière générale, un bon réseau de transport est vital pour développer l’activité des entreprises et l’emploi. Nous disposons de ce point de vue de solides résultats : réouverture rapide du tunnel du Chambon, déblocage du dossier de l’A480, sauvetage des transports en commun de l’agglomération grenobloise… Et que font nos opposants ? Ils votent contre toutes les subventions en faveur de l’aéroport et congestionnent les grands axes de circulation de Grenoble pour forcer les usagers à changer de comportement comme s’ils étaient des enfants qu’il fallait punir. Inutile de dire que cela ne contribue pas à donner une bonne image de l’Isère.
De même certains ne se sont pas privés de critiquer la marque « Alpes Is(h)ere ». Mauvais anglicisme, pas le rôle du Département… Mais n’est-ce pas le rôle du Conseil Départementale de l’Isère de valoriser l’Isère ? Et, quand bien même nous aimons notre langue et défendons la francophonie, l’anglais reste la langue internationale de référence. D’ailleurs le slogan de la candidature de Paris à l’accueil des Jeux Olympiques de 2024 est en anglais… Une fois de plus nos opposants se distinguent par des critiques sous la ceinture et peu réfléchies et se prennent les pieds dans le tapis.
Il est normal, souhaitable même, qu’une opposition critique les orientations de la majorité, mais uniquement en argumentant sur le fond, voire en présentant des alternatives, ce qui permet aux citoyens de se faire leur opinion. Mais il faut croire que l’exercice est difficile quand on voit que les critiques dénigrent les atouts de notre département quand nous nous efforçons de les mettre en valeur. C’est à se demander si ceux qui se laissent aller à cela aiment vivre en Isère. Nous, c’est le cas !
Car nous sommes fiers d’être isérois ! Dans la période difficile que traverse notre pays nous devons garder un état d’esprit positif, celui de l’entrepreneur qui prend des risques parce qu’il ne se satisfait pas du statut quo et qu’il pense qu’il a plus à gagner qu’à perdre. L’Isère a tout à gagner et rien à perdre. Alors halte au dénigrement et place à l’action !         

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire