jeudi 20 avril 2017

Se mobiliser pour l’Avenir

Cette année est marquée par les deux élections les plus importantes de notre démocratie : la présidentielle et les législatives. Deux élections qui vont fixer le cap pour les cinq années à venir, que ce soit en matière d’économie, d’emploi, de santé, de sécurité, de logement... ou encore s’agissant de l’avenir de nos collectivités territoriales et du rôle qu’elles vont pouvoir continuer à jouer ! Les élections législatives à venir ne sont pas moins importantes que la présidentielle car c’est la majorité de l’Assemblée nationale qui donne l’orientation de la politique de notre pays.
Dans un contexte de tensions, de menace terroriste, de tendance au repli sur soi, notre pays a besoin d’un choix clair et d’un programme ambitieux pour faire face aux défis qui l’attendent. Nous ne pouvons pas nous permettre cinq ans de blocages, de tergiversations et de manifestations voire d’émeutes. Les élus, de tout bord politique, font aujourd’hui face à la défiance d’une grande partie de la population. Il est vrai que certaines promesses n’ont pas été tenues et que la forte espérance qui émerge lors de chaque élection présidentielle a souvent été déçue. Mais cela ne doit pas conduire les citoyens à se laisser tromper par des démagogues. Souvent, les électeurs qui se résignent à voter pour un tel candidat l’expriment de cette manière : « On a tout essayé sauf lui, il ne peut pas faire pire ». Les exemples internationaux montrent que si, ils peuvent faire bien pire, pour le malheur de leurs populations.
La France bénéficie de nombreux atouts. Elle a de superbes valeurs qui méritent d’être défendues. Mais pour cela elle a besoin de préparer son avenir, tout en réglant les difficultés d’aujourd’hui. Et elle ne pourra pas le faire sans l’implication et la mobilisation des électeurs. Une démocratie n’est forte que si ses citoyens s’expriment lors des échéances électorales. Il est nécessaire de ne pas laisser la place à ceux qui prônent la violence et saccagent des permanences politiques, à l’image de ce qui s’est passé à Grenoble au mois de mars, ou précédemment pour celles d’autres partis.
Pour cela, les électeurs doivent faire un choix rationnel, en mettant de côté toutes les polémiques et les petites phrases, et en se concentrant sur le fond des programmes. Ils doivent également garder en mémoire la notion d’intérêt général, s’ils font partie de ceux à qui des efforts sont demandés. Voter est un droit, c’est également un devoir civique. Vous avez la chance de vivre dans un pays qui vous permet de remplir ce devoir. Nombreux sont ceux, dans le monde, qui rêvent de pouvoir prendre en main leur avenir, pour que leur futur et celui de leurs enfants et de leurs petits-enfants soit meilleur. Vous avez ce pouvoir, n’hésitez pas à vous en servir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire