mardi 9 janvier 2018

Maison de Chastenet à La Côte Saint-André : vers la création d’un pôle multiservices

Le Président du Département, Jean-Pierre Barbier, Patrick Curtaud, Vice-Président du Département de l'Isère chargé de la Culture et du Patrimoine et Président de l’AIDA, le Président de Bièvre Isère Communauté, Yannick Neuder, le maire de La Côte Saint-André, Joël Gullon, le directeur de l’agence iséroise de diffusion artistique (AIDA), Bruno Messina, Christophe Barge, président de l'office du tourisme, et la conseillère départementale Claire Debost, étaient ce mardi 9 janvier 2018 à La Côte Saint-André, pour présenter le projet de réhabilitation de la maison De Chastenet.
La « maison De Chastenet »
La propriété De Chastenet, construite vers la fin du XVIIIe siècle à La Côte Saint-André, était composée d’une demeure principale et d’une ferme attenante, appartenant à la famille Berlioz. Le moulin était le « moulin Berlioz », la ferme était habitée par le métayer de la famille Berlioz. Tout le tènement a été vendu à la famille De Chastenet (fabricant d'huile et de farine). La ferme est aujourd’hui propriété de la Communauté de Communes Bièvre Isère Communauté.
Dans le cadre d’un partenariat avec la commune de La Cote Saint-André et la Communauté de communes Bièvre Isère Communauté, le Département projette la rénovation et la mise en valeur de la Maison De Chastenet, ancienne ferme, pour y installer un pôle multiservice.
Un projet fruit d’un partenariat entre le Département, la commune et la communauté de communes et placé sous les triples signes du service à la population, du tourisme et de la culture
Le projet à caractère social, culturel et touristique, consiste à rassembler en un même lieu plusieurs services à vocation publique, dépendant de ces différentes collectivités, afin notamment de partager des espaces et optimiser leurs coûts de fonctionnement.
La rénovation permettra en particulier de valoriser cette ancienne bâtisse caractéristique de l’architecture traditionnelle locale en pisé. La Maison De Chastenet rénovée offrira ainsi, une surface utile de près de 600 m² destinée à accueillir les activités suivantes :
- L’association culturelle AIDA connue en particulier pour l’organisation du Festival Berlioz
- L’office de tourisme à La Côte Saint-André
- Des services du Département avec notamment, le Centre médico – social
- Des espaces mutualisés : salle de réunions…
Un projet issu d’un travail de réflexion, de rationalisation et d’anticipation sur les besoins actuels et à venir auxquels le territoire doit apporter des réponses
Pour Jean-Pierre Barbier, Président du Département, « cet aménagement qui verra le jour en 2020 s’inscrit dans une logique d’amélioration des services à la population, de valorisation du patrimoine et également, d’optimisation de la gestion publique. Le regroupement de ces services aujourd’hui éclatés sur le territoire va générer des économies et de l’efficacité ».
Pour Yannick Neuder, Président de Bièvre Isère Communauté, « l’office de tourisme qui sera accueilli doit avoir l’ambition de devenir la vitrine et le show room de ce qui se fait de mieux sur notre territoire en valorisant les évènements majeurs, en mettant en avant les formidables produits du terroir, pour une identité forte de notre qualité de vie à l’échelon régional et national dès aujourd’hui et demain à l’international ».
Pour Patrick Curtaud, Vice-Président du Département de l'Isère chargé de la Culture et du Patrimoine et Président de l’AIDA, « c’est un signal important qui est donné. La présence de l’AIDA sur les terres de Berlioz témoigne à la fois de l’ambition culturelle du Département et de sa volonté d’ancrer sa politique culturelle au plus près des territoires. Berlioz permet un projet culturel tout autant qu’un projet de territoire. ».
Pour Joël Gullon, maire de La Côte Saint-André, « ce projet contribuera à réaliser l’objectif global fixé par l’équipe municipale, à savoir renforcer le dynamisme du coeur de ville. Ce projet s’inscrit dans une volonté municipale de redonner à cet espace sud de la ville, le véritable cachet d’une entrée de ville sûre, fonctionnelle et agréable ».
Pour Bruno Messina, directeur de l’AIDA, « au moment où ce territoire prend l’appellation touristique de Terres de Berlioz, c’est un symbole fort d’être installé dans la commune où se déroule le Festival Berlioz, notamment pour créer des liens plus grands encore avec la population et pour faire vivre ce magnifique espace, dans la cour du Château Louis XI, permis par le Département avec l’installation d’une belle et grande structure permanente ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire