vendredi 2 mars 2018

Lucie Aubrac : Résultats de l’enquête et avenir du collège

Hier soir, étaient révélés à Lucie Aubrac Géants les résultats de l’enquête menée sur l’avenir du collège ayant recueilli une très forte participation. Les habitants se sont majoritairement prononcés pour le maintien du collège dans le quartier de la Villeneuve et ont plaidé pour l’installation d’équipements de loisirs, dans un cadre plus sécurisé pour les élèves et la communauté éducative. A partir de ces éléments, le Département va élaborer un projet de reconstruction du collège d’ici juin et l’affinera au contact des habitants.
Les grands enseignements de l’enquête
Rester dans le quartier, disposer d’équipements de loisir, et avoir un site mieux protégé sont les grandes demandes des habitants du quartier de la Villeneuve.
Premier enseignement de l’enquête : la volonté d’un maintien du collège dans le quartier de la Villeneuve, avec une majorité d’habitants souhaitant un maintien sur la zone du site (56%) que cela soit à partir de la structure existante, ou avec une reconstruction totale du bâtiment. Seuls 14% des répondants souhaitent voir le nouveau collège construit en dehors du quartier.
Les habitants sont très attachés au collège dans la Villeneuve mais demandent des équipements supplémentaires pour améliorer l’accueil des élèves et leur épanouissement. Ainsi, 53% des répondants sollicitent une salle polyvalente pour la pratique d’activités culturelles, 50% des terrains de sport extérieurs dans l’enceinte du collège, et 65% veulent qu’une cantine soit encore présente dans l’établissement.
De fortes attentes émanent aussi en matière de sécurité, qui est la première préoccupation des habitants du quartier, qui estiment aussi à 73% comme « très important » que le collège soit « protégé ». Les répondants expriment une adhésion globale à l’ensemble des dispositifs de sécurité proposés. En effet, 87% des répondants réclament un système d’alarme, 77% le renforcement des accès extérieurs par des grilles et portails, 66% une présence humaine permanente jour et nuit, et 64% des systèmes de vidéoprotection aux abords extérieurs du collège.
Une enquête unique en France
L’enquête menée par l’Ifop et Synergie dans le quartier de la Villeneuve est inédite en France en termes de méthodologie et de participation.
D’abord élaboré de manière collégiale avec un groupe de travail d’une cinquantaine de personnes composé de professeurs, parents d’élèves et élus locaux, le questionnaire a ensuite été envoyé par voie postale aux 5 000 foyers du quartier au début du mois de novembre.
A alors été déployé dans le quartier un dispositif de collecte des données grâce à des jeunes embauchés dans le cadre de chantiers éducatifs.
Ces jeunes ont sillonné le quartier entre le 13 novembre et le 22 décembre pour faire remonter le maximum de questionnaires des habitants.
Ayant permis le retour de près de 2 500 questionnaires (2 187 exploitables), l’enquête est un véritable succès en terme de participation, avec plus de 40% de répondants, contre un taux moyen proche de 10% sur d’autres enquêtes similaires.
Le Département va faire un pré-projet du futur collège ce 1er semestre
A partir des résultats du sondage, le Département va désormais élaborer un projet de reconstruction du nouveau collège, qui sera présenté en juin 2018 aux habitants.
La collectivité va ainsi étudier les différentes options possibles de reconstruction et d’implantation précise du collège en s’assurant de leur compatibilité avec les attentes des habitants exprimées dans l’enquête (installations de loisir et mesures de protection).
Ce travail va se faire en lien avec les différents partenaires du quartier et autres collectivités, dont la participation conditionne la réussite de ce projet de reconstruction.
« Grâce aux résultats de l’enquête, nous savons maintenant ce que veulent les habitants du quartier, c’est un cadre de travail préalable indispensable. Nous allons maintenant démarrer une nouvelle phase de préparation du projet de reconstruction. Nous y travaillons déjà dans le but de présenter ce pré-projet aux habitants du quartier en juin et pour l’affiner ensemble » explique le Président du Département, Jean-Pierre Barbier.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire